lundi 4 janvier 2016

Relief




A la raideur de votre ardeur qui s’érige,
Me consume ce feu qui me désoblige.

Du haut du sommet en galbe lisse,
Coulerait le miel d'un corps qui glisse.

Noyé dans sa douce langueur, ce corps implore, en pleurs,
Que votre ferveur, dressée,  en explore la moiteur.

Aucun commentaire: